CCMA « AVANCEMENT » le 8 février 2018 au rectorat de TOULOUSE

vendredi 2 février 2018
par  Laurence.V
popularité : 17%

Les élu(e)s CCMA, dont nous faisons partie, viennent de recevoir les documents de travail pour la CCMA « avancement » du 8 février.

Nous pouvons donc déjà vous indiquer si vous changerez d’échelon cette année.

Les règles d’avancement pour cette année transitoire dans l’application du PPCR sont les suivantes :

" L’avancement s’opère suivant la cadence PPCR donc seul le passage dans deux échelons de la classe normale (passage au 7e et passage au 9e) peut se faire avec une bonification d’ancienneté d’un an. C’est à dire que 30% des promu(e)s au 7e échelon le seront après 2 ans dans le 6e échelon au lieu de 3 ans et 30% des promu(e)s au 9e le seront après 2,5 ans dans le 8e échelon au lieu de 3,5 ans.

Quant à l’ordre des maîtres pour identifier les bénéficiaires du bonus d’un an d’ancienneté, il s’effectue dans les mêmes conditions que les années précédentes, c’est à dire qu’il se fait avec un barème calculé avec les notations administratives et pédagogiques.
Le ministère a donné les consignes suivantes :
"- Les éléments du barème sont examinés à la date du 31 août 2016.
- La note pédagogique à retenir doit avoir été attribuée entre le 1er septembre 2013 et le 31 août 2016.
- En l’absence de note pédagogique ou de note pédagogique attribuée dans cette période, c’est la note pédagogique 2016/2017, si elle existe, qui est prise en compte.
- S’il n’y a pas de note pédagogique entre 2013 et 2016, ni en 2016/2017, et sans note pédagogique depuis le 01/09/2011 (soit cinq ans avant le 31/08/2016), la note pédagogique moyenne de l’échelon est attribuée si elle est plus avantageuse que la note déjà détenue par le maître. Les notes pédagogiques moyennes utilisées sont celles de l’année scolaire 2015/2016.
- En cas d’absence totale de note, la note moyenne de l’échelon, tant administrative que pédagogique, est attribuée."

Comme vous le voyez, ce n’est pas si simple que cela.
Si vous voulez savoir si vous changerez d’échelon (avec ou sans le bonus), n’hésitez pas à nous contacter (hamonchristian wanadoo.fr). Indiquez dans votre mail, votre échelle de rémunération (Certifié(e), PLP, PEPS, agrégé(e), AE, MA2 ....), votre échelon actuel et la date d’entrée dans cet échelon si vous la connaissez.
Il y a parfois des erreurs qu’il faut corriger avant la CCMA.

CAE « Mouvement » le 1er février

Le jeudi 1er février, la CAE a établi les codifications pour les mutations et pour les demandes de premier emploi. Lors de cette commission, nous avons pu voir que beaucoup de collègues remplissaient mal les documents relatifs à leur demande de mutation (documents mal renseignés, manque de pièces justificatives....). Ces erreurs ont pu amener une mauvaise codification, ce qui peut être dommageable pour la suite.

Si vous voulez connaître la codification qui a été retenue pour votre mutation ou si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à nous contacter.
Vous pouvez compter sur nous, nous sommes vos représentant(e)s !

pour nous contacter : sundeptoulouse laposte.net

Vos élu-es SUNDEP Solidaires du 2nd degré :

hamonchristian wanadoo.fr et veronique.amiel laposte.net
0674513326 ou 0619460694 ou 0620447129


Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)