Stagiaires 1er et 2d degrés 2020/2021 : un oral supplémentaire !

mercredi 30 septembre 2020
par  Véro
popularité : 9%

Les stagiaires CAFEP, CAPET, PLP et professeurs des écoles, concours externes, internes ou troisième concours ayant obtenu leur concours à la session 2020 se voient imposer un oral supplémentaire pour valider leur année de stage.
Lien de l’article : https://www.sundep-paris.org/spip.p...

Par un arrêté du 28 août 2020 publié au Journal officiel du 30 août, les lauréats des concours d’enseignement à la session 2020 doivent passer un entretien professionnel à l’issue de leur année de stage pour la valider ; la commission devant laquelle aura lieu l’entretien sera constituée d’un inspecteur et d’un représentant des établissements privés associés à l’Etat par contrat, ayant les titres requis pour enseigner.
L’entretien, d’une durée de trente minutes, débute par une présentation par le stagiaire, d’une durée de dix minutes, d’une situation professionnelle personnelle vécue pendant l’année scolaire en cours. Le stagiaire décrit et analyse la situation et les choix qu’il a été amené à faire. L’entretien est ensuite consacré à un échange avec la commission. L’entretien permet, en prenant appui sur la première partie, d’évaluer la capacité d’analyse et de réflexivité relativement à la pratique professionnelle de l’année en cours, dans les domaines de compétences suivants :
l’intégration des éléments réglementaires et institutionnels dans l’exercice des responsabilités attachées à sa fonction (droits et des devoirs du fonctionnaire et de l’agent public, valeurs de la République et service public de l’éducation, etc.) ;
les compétences relationnelles, de communication et d’animation favorisant la transmission, l’implication et la coopération au sein de la communauté éducative et son environnement ;
les compétences professionnelles liées à la maîtrise des contenus disciplinaires et à leur didactique.
L’avis de la commission est communiqué au jury académique chargé de la proposition de délivrance d’un contrat ou d’un agrément définitif compétent, ou, pour les maîtres agrégés, à l’inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche ou, le cas échéant, l’inspecteur académique-inspecteur pédagogique régional compétent. Le maître en période probatoire a accès, à sa demande, à l’avis de la commission.
Par cette modification des modalités de validation du concours, cette année de stage, déjà bien remplie d’habitude, est donc alourdie. En outre, la composition de la commission chargée d’évaluer l’entretien professionnel pose question : la présence d’un représentant de la direction des établissements privés sous contrat renforce encore un peu plus l’emprise des chefs d’établissement sur les enseignant·es.

Pour retrouver le texte de l’arrêté : https://journal-officiel.legifrance...


Brèves

22 mai 2012 - Nouveau procès par appel de Guinot contre Gérard Filoche le 5 juin à 13h30 devant la 31 chambre TGI de Paris

"Nous venons de recevoir la date de la nouvelle audience du procès intente en appel par GUINOT (...)

14 mai 2006 - Uni(e)s contre une immigration jetable : signez la pétition !

« Nous refusons le projet de loi CESEDA que prépare le gouvernement sur l’immigration ! La (...)