Communiqué de Presse : « Ecraser l’infâme »

samedi 17 octobre 2020
par  Laurence.V
popularité : 11%

Communiqué de Presse, Paris le 17 octobre 2020.

Ecraser l’infâme selon le célèbre philosophe Voltaire, in les lettres de Voltaire durant le siècle des Lumières du 18 ème siècle.

Hier, en fin d’après-midi, un enseignant a été sauvagement assassiné à proximité de l’établissement dans lequel il enseignait l’Education Morale et Civique. C’est à l’occasion d’un de ses cours sur la liberté d’expression et afin de l’illustrer qu’il aurait utilisé des reproductions des caricatures de Mahomet.

Le SUNDEP Solidaires adresse ses plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches, à ses collègues ainsi qu’à ses élèves. Pour notre syndicat, il est inconcevable de mourir d’enseigner la pensée et l’analyse critique.

Le SUNDEP Solidaires affirme de nouveau que tout.e enseignant.e doit pouvoir disposer d’une liberté pédagogique incluant l’utilisation de supports de son choix, supports ad hoc qui, pris dans le cadre des valeurs de la République, ne peuvent faire l’objet de censure ou de menaces de mort.

C’est en vertu de ce principe fondamental que le SUNDEP Solidaires souhaite qu’aucune concession ne soit faite aux fanatiques qui n’ont pour projet que la destruction de nos libertés.

PNG - 575.4 ko


Documents joints

PDF - 202.3 ko

Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)