Labellisation « Lycées des Métiers » au BOEN n°4 du 26 janvier 2006 :

jeudi 26 janvier 2006

Pour l’Académie de Toulouse, trois lycées professionnels privés se sont fait « labelliser » « Lycée des métiers » :
-Lycée professionnel privé Pigier Lycée des métiers en 2005 Toulouse
-Lycée professionnel privé Lycée des métiers en 2005 Notre-Dame de Castres (81)Castres
-Lycée professionnel privé Lycée des métiers en 2005 Louis Querbes (12)Rodez

Le lycée des métiers doit être labellisé . Ceci est présenté par le Ministère comme une valorisation. Mais en fait ce label, attribué pour une durée de 5 ans, est accordé en fonction d’un cahier des charges défini par un comité de pilotage académique. Il s’agit bien d’un risque d’une explosion de la définition nationale des diplômes et des formations.
La privatisation de la Formation Professionnelle initiale est bien le danger actuel : la multiplication des Lycées des métiers, dont l’organisation est dérogatoire à nombre de textes réglementaires peut en être le cheval de Troie !
Ci-dessous le cahier des charges pour l’obtention du label : un certain nombre de réflexions et propositions qui pourraient être intéressantes si on ne savait devoir les relier à « MEDEF » à « apprentissage pour les plus jeunes (moins de 16 ans) (pauvres bien sûr) » à « sponsorisation »et « publicité », bref à « marchandisation » !

Cahier des charges pour l’obtention du label « lycée des métiers »

Le présent cahier des charges répertorie et définit les exigences qui fondent l’appellation « lycée des métiers ». II constitue un document de cadrage national qu’il convient de développer et de préciser dans chaque académie en fonction des caractéristiques et des contraintes locales. En particulier, il appartient aux académies de définir les indicateurs relatifs aux exigences énoncées dans ce cahier des charges.
I - Caractéristiques générales
1. Identification de l’entité
Le label « lycée des métiers » est attribué à une entité qui peut correspondre à :
- la voie professionnelle d’un lycée
- la voie technologique d’un lycée
- une cité scolaire regroupant lycée professionnel et lycée technologique

2.Organisation générale de l’entité
Le lycée des métiers s’organise pour mettre à disposition des publics accueillis, seul ou en association avec d’autres établissements, des filières de formation préparant à un ensemble de métiers relevant du même secteur d’activité économique (ex. : lycée des métiers de l’automobile, lycée des métiers de l’hôtellerie et de la restauration...)

3.Promotion
Le lycée des métiers adopte une démarche active de promotion de ses voies de formation et de recrutement de ses publics

II - Partenariat avec la région

Sous couvert de l’autorité académique, le lycée des métiers :
- s’insère dans les objectifs du PRDFPJ et des contrats d’objectifs dans les secteurs professionnels correspondant aux filières de formation qu’il accueille
- propose l’adaptation de son offre de formation aux évolutions démographiques, sociales et économiques de son environnement
-développe des activités pédagogiques et éducatives (en particulier en matière d’insertion) permettant à la fois de répondre aux besoins des publics accueillis et de contribuer à l’animation du territoire dans lequel il s’inscrit
- procède annuellement à un état des lieux détaillé de ses locaux et de ses équipements, qu’il communique à la région en vue de permettre la programmation de leur maintenance, de leur renouvellement et de leur développement
-informe la région des partenariats qu’il développe avec le monde économique

III - Partenariat avec le monde professionnel

1.Axes de partenariat
Le lycée des métiers entretient des relations étroites avec le monde professionnel et les partenaires locaux (DDTEFP, collectivités locales...) sur les axes suivants :
-veille technologique
-connaissance des évolutions des métiers et du marché de l’emploi
-gestion de l’alternance en formation
-accompagnement vers l’emploi
-développement local
- transfert de technologie avec les PME

2.Constitution d’une documentation
- II dispose d’une information de base sur les métiers concernés et les met à disposition des enseignants et des publics accueillis
- II recueille ; traite et actualise les données relatives à l’évolution technologique, à l’environnement économique et à l’insertion professionnelle

IV - Formation

1.Accueil
Le lycée des métiers accueille des publics de statuts différents
- élèves
- adultes en formation continue
- apprentis
-étudiants

2.Organisation pédagogique
Elle permet :
- une gestion souple des temps de formation (adaptée aux besoins pédagogiques : PPCP, ECJS, classe à PAC... )
- l’établissement de passerelles
. entre voie professionnelle et voie technologique
. entre voie technologique, voie professionnelle et enseignement supérieur
- une entrée en formation à différents moments de l’année, dans le cadre de la formation continue et des actions de la mission générale d’insertion
- le mixage de publics de statuts différents (élèves + apprentis et stagiaires de la formation continue) dans des formations de niveau IV et au delà
- l’adaptation des parcours de formation pour les cursus adaptés des lycées professionnels, les actions MGI, les formations d’adultes à partir d’un diagnostic initial obligatoire des acquis et des besoins du public accueilli

3.Modalités de formation
-accompagnement personnalisé (tutorat, parrainage) pour les publics en risque de rupture de formation
-développement de pratiques pédagogiques personnalisées
- développement de l’utilisation des TICE
- mise en place de formations à distance pour les publics de la formation continue

V - Vie lycéenne et services associés

Le lycée des métiers
-met à disposition des publics accueillis des locaux de réunions, de convivialité et de détente
- organise, avec les collectivités territoriales, les transports et l’hébergement des publics qui le souhaitent
- se dote d’équipements permettant l’adaptation des postes de travail pour les publics handicapés
- facilite l’accès des publics accueillis à un service de santé et de prévention sociale

VI - Ouverture sur l’extérieur

Le lycée des métiers développe, au bénéfice des publics accueillis, des activités qui enrichissent les formations dispensées, par exemple sur un ou plusieurs des champs suivants :
- arts et culture
- sport
- échanges avec des pays étrangers, notamment avec les pays membres de l’Union européenne
- ouverture de sections européennes
- préparation dé l’attestation europro

VII - Validation des acquis professionnels

_- Le lycée des métiers assure une information sur la validation des acquis professionnels
- Le lycée dés métiers assure l’accompagnement des personnes
- Le lycée des métiers contribue à l’organisation administrative et pédagogique de la validation des acquis

d’après BOEN et site du SNETAA


Sur le Web : BOEN