D’un « fichier ethnique » des délinquants voulu par N. Sarkozy au fichier des futurs « prédélinquants de 3 ans »

mercredi 22 février 2006

repérés dans les crèches et l’école maternelle ... Toutes les dérives du « faciès » ajoutées aux fichages informatiques et autres caméras reliées à ? Big Brother ? sociétés privées aux mains de quels intérêts ?

Liberté, égalité, fraternité : danger !

Le secrétaire national du PS à la justice, André Vallini, a jugé mercredi « inutile » et « dangereux » de faire apparaître dans les statistiques de la police l’origine ethnique des délinquants, comme l’a souhaité lundi le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy.
« Non seulement c’est inutile mais c’est dangereux », a affirmé M. Vallini sur France 2.
« C’est inutile, ce n’est pas moi qui le dis, c’est le responsable du Syndicat national des officiers de police, M. (Dominique) Achispon », a ajouté le président de la commission d’enquête sur l’affaire d’Outreau.
« En plus c’est dangereux parce que ça pourrait donner lieu à une stigmatisation de telle ou telle catégorie de la population, ça renforcerait la xénophobie et la société française connaît assez de tensions comme ça sans qu’on en rajoute », a-t-il averti.
Selon lui, « ce qu’il faut ce n’est pas savoir quelle est l’origine ethnique des délinquants, c’est savoir pourquoi ils sont devenus délinquants, quelles sont les causes qui les ont amenés à la délinquance - la précarité économique, la précarité sociale, l’échec scolaire - pour lutter contre les causes de la délinquance ».
M. Sarkozy a répondu, lundi sur RMC, à la question « doit-on faire apparaître l’origine ethnique des délinquants dans les statistiques de la police ? » en affirmant : « Il faut faire de la transparence. Il n’y a aucune raison de dissimuler un certain nombre d’éléments qui peuvent être utiles à la compréhension de certains phénomènes ».
d’après Dépêches de l’Education