Préparation de rentrée 2006

mercredi 11 janvier 2006

Chaque classe de cinquième et de quatrième des Collèges de l’Enseignement Public et Privé sous contrat verra sa dotation horaire diminuée d’une demi-heure, prise sur l’heure affectée en plus des horaires obligatoires, suivant les projets des équipes pédagogiques, en soutien, approfondissement etc ...
Alors, nous dit le Ministère, cela fera 1400 emplois dans l’enseignement Public et 333 dans le Privé sous contrat qui pourront être « redéployés » !
Le solde budgétaire annoncé est de moins 1833 postes dans le public plus 1400 redéployés dans les collèges les plus défavorisés (mais le Ministère ne compte pas la suppression de 2500 postes de contractuels ! ) et de plus 186 équivalent temps plein (ETP) dans le privé sous contrat au lieu de moins 147 ETP !
Baisse du nombre de postes aux concours, créations insuffisantes en premier degré, c’est un budget de pénurie !
-Post-scriptum 1 : Le ministère s’étonne du décalage de départ en retraite des enseignants du Public, où comment redécouvrir les effets de la loi Fillon ! Le même phénomène existe pour les enseignants du Privé sous contrat qui continuent à relever du régime général de la Sécurité Sociale ; mêmes effets, les lois Balladur et Fillon, mêmes conséquences ; et que galèrent les jeunes futurs enseignants !
_- Post-scriptum 2 : le solde national est budgétaire mais, très concrètement au niveau de l’emploi dans l’enseignement privé sous contrat où n’existe pas la garantie de l’emploi des fonctionnaires, certaines situations d’emploi seront difficiles à gérer ! à suivre ....