Publication vendredi 9 février du décret allongeant le temps de travail des profs

mercredi 7 février 2007

Le décret allongeant le temps de travail de certains enseignants de collèges et lycées et instaurant leur possible bivalence (enseignement de deux matières) au collège « devrait être publié vendredi », a assuré mardi le ministère de l’Education à l’AFP.

Les principaux syndicats de l’Education doivent participer à la journée de mobilisation des fonctionnaires jeudi, notamment pour protester contre ce texte.
Le conseil d’Etat a rendu « fin janvier » un avis favorable au texte qu’il n’a « pas modifié », selon le ministère.

Interrogé sur la coïncidence des dates, l’entourage de Gilles de Robien a expliqué à l’AFP : « il est possible de repousser la publication d’un décret ? mais ça n’est pas l’intention du ministre ».

Ce texte, qui révise les dispositions statutaires d’un texte de 1950, prévoit de retirer à environ 50.000 enseignants des heures dites de « décharges » correspondant à un surplus de travail ou à un paiement en heures supplémentaires.

Quelque 30.000 d’entre eux, enseignants en 1re et terminale, sont concernés par exemple par la suppression de leur « heure de première chaire », qui leur était attribuée en raison de la masse de copies supplémentaires, bac blanc, liées à ces classes à examen.

Les enseignants certifiés effectuent 18 heures de cours par semaine, les agrégés 15 heures. Selon le ministère et les syndicats, la suppression de l’heure de première chaire entraînera une chute de 1.500 euros de salaire net par an si ces enseignants ne recourent pas à l’heure supplémentaire.

Le texte établit également que les enseignants de collège pourront enseigner deux matières différentes si besoin, à la discrétion du chef d’établissement.
Ce décret a permis au ministère de supprimer 3.058 postes nets de professeurs équivalents temps plein au budget 2007.

source Dépêche Education